Accueil



« La nature, c’est notre force. Ceux qui vivent au voisinage d’éoliennes industrielles saisissent le danger qu’elles représentent ; certes, pas aussi concret que celui d’une centrale nucléaire. C’est un autre danger, plus subtil, qui relève de l’être et de sa relation à la nature, cette relation qui nous aide à tenir le coup et nous donne la force de résister au-delà du raisonnable parce qu’elle est le lien avec la vie. Si nous perdons ce lien, de quel avenir à préserver pouvons-nous parler pour nos enfants ? »

Pascale Hoffmeyer, Coordinatrice générale pour la Suisse du Conseil mondial pour la nature www.voisinedeoliennesindustrielles.com


Lire son article au complet : L’éolien industriel, à quel prix ?


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Les compteurs de la planète

Ce qu’il faut savoir:

www.worldometers.info/fr/


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

QU’AVONS NOUS FAIT?

Cette vidéo est incontournable:
http://www.midwayfilm.com/


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

CONTACT: wcfn@live.com

Si c’est urgent: save.the.eagles@gmail.com

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


La politique et l’argent ont corrompu l’Écologie. Elle a besoin de renouveau.




La mer est une source d’émerveillement. Faisons en sorte qu’elle le reste.


S’unir contre la destruction de la Nature.

Des forêts tropicales converties en plantations pour biocarburants, des habitats naturels envahis par des éoliennes, des déserts violés par de vastes étendues de plaques solaires, des océans contenant davantage de déchets que de poissons, des mangroves devenues bassins d’élevage de crevettes, etc.: les ecosystèmes de la planète n’ont jamais été agressés à un tel rythme.

Malheureusement, les écologistes traditionnels endossent beaucoup de ces agressions. Il est donc temps pour les vrais « conservationistes » et les amoureux de la nature de se distancer de cette perversion, et de se regrouper sous une nouvelle bannière. Le Conseil Mondial pour la Nature (WCFN en anglais) est la nouvelle organisation faîtière, totalement indépendente, qui défendra les habitats naturels par-dessus tout. Sans habitat il n’y a pas de biodiversité, pas de paysages « propres », et pas de recréation ni d’inspiration pour l’homme.

WCFN n’a pas de budget, mais nous sommes des gens déterminés qui pensons que rien n’est impossible. Ensemble, nous combattrons les agressions présentes et futures contre le monde naturel, telles que par exemple:

– la déforestation et le remplacement des habitats originaux, riches en biodiversité, par des plantations et autres utilisations réductrices,

– l’expansion illimitée des surfaces urbaines,

– l’expansion illimitée des surfaces industrielles et commerciales, y compris des activités dites « vertes »,

– le déversement de déchets sur terre ou en mer sans les traiter,

– les marées noires,

– la capture et/ou le commerce d’animaux sauvages [y compris à des fins scientifiques – sauf en cas de force majeure, tels que certaines pandémies par exemple; pour le reste, les animaux n’ont besoin que d’un habitat protégé et de tranquillité],

– les expérimentations sur toutes espèces animales [y compris à des fins scientifiques – il existe de nouvelles techniques qui devraient leur être substituées: http://www.peta.org/issues/animals-used-for-experimentation/alternatives-testing-without-torture.aspx%5D,

– l’introduction de plantes étrangères [par exemple planter des eucalyptus au Brésil, qui se pratique aujourd’hui pour gagner des crédits de carbone],

– la destruction d’espèces animales autoctones et de leur habitat par des espèces exotiques – par exemple les castors en Argentine et au Chili.

Enfin nous ajouterons les suggestions de nos membres si elles recueillent l’accord de tous.


L’adhésion est gratuite. Pour faire une demande d’inscription, veuillez vous reporter à la page: « Qui? » (voir la barre des menus ci-dessus, sous la première photo).


CONTACT: wcfn@live.com

Si c’est urgent: save.the.eagles@gmail.com

Publicités

Responses

  1. J’adhère complètement et au-delà à ce qui est déclaré ici. Mais on se doute bien que 90% des humains seront d’accord avec ces principes. C’est la mise en application qui sépare les bonnes volontés, souvent; les égoïsmes individuels et nationaux( mais incontournables) quand on veut freiner la politique de marché: les actionnaires, le PIB, la croissance, l’énergie à volonté, la liberté de chacun de faire ce qu’il veut…

    Il ne faut plus rêver au jardin d’Eden, plus de  » Y-a-qu’à… », mais déterminer les gestes et modes d’existence qu’on peut modifier soi-même pour inverser cette croissance mortifère. Et mettre en place des actions pédagogiques pour entraîner les gens dans cette voie. A dose homéopathique dans un premier temps: ce sont les premiers gestes qui comptent, après c’est plus facile d’accentuer nos révolutions intérieures.

    Cette prise de conscience a déjà commencé grâce aux écologistes de tous pays… et je pense que cette association d’ONG « Conseil Mondial pour la Nature » concours à cette belle mission.
    J’aimerais en savoir plus avant de décider de vous accompagner dans votre sillage.

  2. La grande différence entre WCFN et les ONG écologistes traditionnelles, c’est que celles-ci se sont fourvoyées avec les énergies renouvelables, qui empirent l’état du malade (la planète) au lieu de l’améliorer. C’est le cas des parcs éoliens, qui ne servent à rien sinon à financer les partis politiques*, mais par contre tuent des millions d’oiseaux et de chauves-souris (sans compter les autres effets désastreux sur la santé des humains, l’économie etc. – voir http://www.epaw.org pour découvrir l’énorme arnaque qu’est l’éolien).

    * les politiciens se font financer leurs campagnes électorales, et en échange votent des subventions pharaoniques à l’éolien.

    Nous avons publié, en anglais (il nous faudrait un volontaire pour le traduire),
    un article sur les bio-carburants, autre énergie renouvelable désastreuse: http://www.wcfn.org Notre prochain sera sur la biomasse, une autre erreur catastrophique.

    Toutes ces calamités écologiques ont une source: le mouvement « vert » pour sauver la planète. Mouvement qui s’est politisé, enrichi, et qui est devenu le pire ennemi de la biodiversité à cause de toutes ces erreurs désastreuses qu’ils ont inpirées et soutenues. Maintenant ils font marche arrière sur les bio-carburants, mais c’est trop peu et trop tard, car le train est lancé, et les forêts tropicales sont en train de disparaître à grande vitesse.

    Mark Duchamp
    Président, WCFN

  3. Bon, j’ai bien lu et une part de ce que vous dites est dans la réalité de ce qui est vécu sur le terrain.
    Cependant on ne peut juste être contre les énergies renouvelables parce qu’elles ont été dévoyées.
    Il faut parler également de ce qu’elles peuvent apporter en complément des autres formes d’énergie mais aussi il faut parler de décroissance juste et progressive, d’économie d’énergie, de changement de paradigme de société, etc…
    Les « verts » ont fait ce qu’ils ont pu; grâce à leur énergie, à des moments où ils passaient au minimum pour de doux rêveurs, ils ont installé la problématique de l’écologie et l’environnement dans le champ politique et sociétal.
    Pourquoi soustraire et non pas additionner les bonnes volontés?

  4. Nous ne sommes pas « contre les énergies renouvelables parce qu’elles ont été dévoyées ». Nous sommes contre elles parce qu’elles causent des dégâts CONSIDÉRABLES et ne servent à rien.

    Il faut arrêter le carnage, tout de suite. Parlez-en à vos amis qui se croient « verts », mais qui en fait n’ont fait qu’accélérer la destruction des forêts tropicales, le massacre des oiseaux, le morcèlement des habitats, etc. avec leurs énergies faussement qualifées de renouvelables. La destruction des forêts de Bornéo, du Congo et de l’Amazonie: est-ce « renouvelable »? Et celle de la nature en Europe, USA, Canada et Australie par des centaines de milliers d’éoliennes pièges à oiseaux, est-ce « renouvelable »?

  5. Vous dites qu’il faut supprimer les ENR, puis vous demander avec quoi vous allez fournir l’énergie nécessaire à la bonne marche de notre société

    • C’est précisément là le problème: les éoliennes n’assurent pas « la bonne marche de notre société », au contraire! Elles la ruinent, au sens propre et au sens figuré.

      Avez-vous entendu parler des remèdes qui sont pires que la maladie? L’éolien, c’est cela. Ou encore, c’est comme de l’huile que l’on jetterait sur le feu: avant de jeter de l’eau, il faut commencer par arrêter de jeter de l’huile.

      Lisez donc les deux articles sur les bio carburants, dans notre page anglaise (cliquez « biofuels », dans la marge à droite).
      Utilisez le traducteur automatique de Google si nécessaire.

  6. Autrement dit, vous militez pour l’énergie telle qu’elle est maintenant: nucléaire et carbonée..! Il fallait le dire au début.

    • Vous avez mal lu mon dernier commentaire, à ce que je vois.

  7. Vous n’avez pas répondu à ma question. Avec quoi allez vous produire l’énergie nécessaire à la bonne marche de notre société ?

    • Et vous, avec quoi allez-vous la produire? Certainement pas avec l’éolien, parce l’éolien est une escroquerie pure et dure: ça ne remplace rien, coûte une fortune, et n’a que des effets négatifs.

      • Parole d’idéologue borné, il est clair que l’éolien ne peut pas tout remplacer mais il a des avantages certains. Quant aux prétendus effets négatifs que vous soulignez il serait bon de prouver vos dires; je pense en particulier au mythe de la mort des oiseaux.

        Vous n’avez toujours pas répondu à ma question..

      • Robert écrit: « l’éolien ne peut pas tout remplacer mais il a des avantages certains »
        L’éolien ne remplace RIEN. Il ne permet de fermer AUCUNE centrale conventionnelle.
        L’éolien, c’est payer deux fois (trois ou quatre fois si en mer) pour la même énergie.
        Il n’y a AUCUN bénéfice, aucune économie de CO2, car les centrales conventionnelles sont
        forcées par l’éolien à tourner à bas régime, ou en stand by: elles émettent davantage de CO2.

        Deux milliards d’oiseaux et de chauves-souris, tués chaque année par les éoliennes d’ici quelques années.
        C’est un mythe? Non Monsieur, ce sont des chiffres basés sur une étude de la LPO espagnole, SEO/Birdlife:
        http://nomoreliesblog.wordpress.com/2013/08/04/bird-mortality-spilling-the-glass/

  8. Vous n’avez toujours pas répondu à ma question (et je pense savoir pourquoi), quant à la mortalité des oiseaux prétendument causée par les éoliennes, si c’est tout ce que vous avez comme référence, c’est pas bézef et encore moins crédible.

    «  » » » », car les centrales conventionnelles sont
    forcées par l’éolien à tourner à bas régime, ou en stand by: elles émettent davantage de CO2. » » » »

    Celle là, elle est collector, on voit que vous ne connaissez pas grand-chose à la production d’électricité ni à l’interconnexion….

    Bref vous n’avez aucun argument pertinent à présenter.

    • Cher Monsieur « Pasbézef »,

      Pas crédible, une étude de la Société Ornithologique Espagnole, membre de Birdlife International?

      Pas crédible, une étude basée sur 136 rapports de suivis de « parcs » éoliens obtenus de force du gouvernement (qui les cachait) grâce à la législation sur la liberté d’information en matière environnementale?

      Quant à l’arnaque de l’éolien industriel, je répète en connaissance de cause que c’est une industrie inutile qui ne cause que ruine et désolation. Le grand hebdomadaire allemand Der Spiegel parle, quant à lui, de fiasco. Voici l’article traduit en français:
      http://www.presseurop.eu/fr/content/article/4138751-l-energie-un-enjeu-electoral-de-luxe

      Voyez également celui-ci: http://www.epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n131

  9. NON, Monsieur, les centrales thermiques doivent fonctionner en continu pour prendre rapidement le relais de l’éolien en cas de défaillance du vent.
    Qu’il y ait du vent ou non, le thermique reste en fonctionnement. L’éolien est bel et bien un système pollueur.
    Informez-vous, avant de dire n’importe quoi ou de mentir !…
    Et pire, quand une centrale tourne au « ralenti » pour être accélérée à la demande, elle pollue encore plus, comme une voiture en ville,
    soumise à des changements de régimes…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :