Publié par : WCFN | 08/01/2016

Votre santé est menacée par les éoliennes ?

Expertises sanitaires autour de

parcs éoliens

Parcs éoliens existants ou en projet : pour que les problèmes sanitaires causés par les éoliennes soient enfin reconnus, une expertise sanitaire s’organise autour des Professeurs Mouthon et Ravussin, avec demandes centralisées par l’AFM-SICEM.

Logo AFM-SICEM                        www.afm-sicem.fr

Nous sommes nombreux à nous plaindre du fonctionnement bruyant des éoliennes, nuisances sonores et infrasonores.

Nous sommes concernés, riverains de parcs en fonctionnement et riverains de parcs en projets.

Le Professeur Gilbert MOUTHON, Vétérinaire, et par ailleurs Expert agréé par la Cour de Cassation, et dont la société est Euroscience santé, pourrait être saisi afin de réaliser l’expertise suivante :

Il s’agit de procéder conjointement avec un expert médecin à une expertise sanitaire autour des parcs éoliens en fonctionnement et d’établir le lien causal entre les infrasons et les problèmes sanitaires rencontrés par les riverains de ces parcs, humains ou animaux.

Le Pr MOUTHON est biophysicien, biochimiste, ancien chef de service de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort. Il a constitué son entreprise pour expertises sanitaires avec un médecin, un physicien et une juriste qui est habituée à ficeler les dossiers épineux.

Le Pr MOUTHON aidé de confrères, réaliserait des mesures d’intensité d’infrasons autour de parcs éoliens déjà en fonctionnement avec études épidémiologiques auprès des riverains des parcs. Il étudierait de nombreux cas de figures (au moins 10) pour pouvoir retrouver toutes les situations.

Le Pr MOUTHON souligne par ailleurs qu’il faut être physicien pour faire les mesures des infrasons : il faut en effet prouver les effets de résonnance entre les éoliennes et démontrer comment les phénomènes ondulatoires se déroulent.
Le Pr Pierre RAVUSSIN, physicien, pourra mesurer les effets de résonnance par des appareils adaptés, les résonnances ayant été étudiées par les militaires pour les utiliser comme armes du fait de leur pouvoir destructeur, détection obligatoire dans le cas des éoliennes. En effet, la simple mesure des infrasons sans évaluation des effets de résonnance ne donnera rien. Il faut notamment prendre en compte la topographie qui diffère selon les sites.

Le lien de causalité pourra ainsi être établi.
Les riverains de futurs parcs pourront aussi utiliser l’expertise car la transposition à la topographie des lieux les concernant, pourrait être faite.

Une fois les résultats obtenus, la juriste de l’entreprise du Pr MOUTHON nous constituerait notre dossier pour que, individuellement nous déposions plainte au civil contre les propriétaires des champs accueillant des éoliennes, pour mise en danger de la santé d’autrui, avec demande de forts dommages et intérêts contre chacun : de l’ordre de 200 000 à 300 000 euros par plaignant.

Les propriétaires des champs n’ayant certainement pas ces sommes en trésorerie, surtout si le nombre de plaignants est important ce qui augmentera l’addition, renonceront aux éoliennes. S’ils sont prisonniers de leur bail avec le/les promoteur(s), libre à eux de se retourner ensuite contre les promoteurs.

Le tarif de l’expertise est estimé comme suit :

  • Le tarif du Pr MOUTHON et celui des autres co-experts sera celui de l’expertise en cassation : 130 euros HT / heure et non le tarif des avocats (qui est lui entre 250 et 350 euros HT / h à Paris).
  • Pour construire l’appareil, réaliser les mesures ondulatoires (autour de 10 sites d’éoliennes c’est l’ordre de grandeur pour que ce soit probant), puis les analyses avec le médecin, et boucler nos procédures : il faut compter sur une participation située entre 400 et 600 euros par personne si nous sommes 100.
  • Le dossier bouclé pour chacun de nous, nous le déposerons auprès de nos avocats respectifs pour qu’il introduise la plainte au civil. Nos avocats ne seront que des boîtes aux lettres pour ainsi dire.

La durée de l’expertise : en 6 mois environ, nous pourrons avoir les résultats.

Toutes les personnes intéressées par cette démarche sont priées de se mettre en relation avec l’association AFM-SICEM (www.afm-sicem.fr) qui centralise les demandes : contact@afm-sicem.fr

Le 17 octobre 2015
La Présidente
Marie-Stella DUCHIRON


Marie-Stella DUCHIRON :

  • Ingénieur Agronome ;
  • Ingénieur du Génie Rural, des Eaux et des Forêts ;
  • Docteur ès Sciences (Université de Göttingen, Allemagne, et ENGREF, France) ;
  • Agréée Expert Forestier ;
  • A écrit un livre en 1994 sur la gestion écologique des forêts qui a été ensuite traduit en allemand ;
  • Réalise des expertises scientifiques de haut niveau en collaboration avec des juristes ;
  • Chargée de cours en universités et fait de la recherche avec des collègues universitaires dans sa spécialité ;
  • Possède une maison dans la campagne française en passe d’être encerclée par des éoliennes et se bat depuis 2009 contre ce projet éolien par tous les moyens administratifs. Ceux-ci sont tous épuisés et le Conseil d’État est en train de délibérer pour les recours contre les permis de construire (gagnés en première instance) mais le rapporteur public donne raison au promoteur…

 

Professeur Gilbert MOUTHON

Gilbert Mouthon

Professeur Gilbert Mouthon

  • Il est celui à qui l’on doit la révélation du scandale de Tchernobyl, du scandale de la vache folle et du scandale de la viande halal ;
  • Homme de toute honnêteté qui est parfois mal vu des autres vétérinaires car il a osé dénoncer les conflits d’intérêts dans sa profession avec la prescription et la vente des antibiotiques par le vétérinaire.

 

Professeur Pierre RAVUSSIN

Pierre Ravussin

Professeur Pierre Ravussin

  • Professeur, ancien directeur à l’Université de Paris VII du cours officiel en langue française sur la protection de l’environnement atmosphérique soutenu par les organisations internationales OMS (Organisation Mondiale de la Santé), OMM (Organisation Météo-rologique Mondiale) et PNUE (Programme des Nations Unies sur l’Environnement).
  • Effectua plusieurs missions en Afrique comme expert sur la protection de l’air pour les organismes onusiens, dont l’OMS ;
  • Directeur général et Président de Laserix, une SA qui a développé et commercialise une nouvelle méthode arthroscopique destinée au traitement de l’arthrose précoce par resurfaçage du cartilage articulaire pour les marchés vétérinaires et humains.

Responses

  1. Merci beaucoup !

    Bien cordialement.

    Marie-Stella


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :