Publié par : WCFN | 30/07/2014

Les Verts, nouveaux négationnistes


lfn-deformity-on-foal-1Poulain qui a passé sa première année dans un haras à environ 400m d’éoliennes. Comme ceux de ses compagnons, les tendons de ses pattes se sont mal développés. C’est une caractéristique de la maladie vibro-acoustique causée par les infrasons.

Les Verts nient cette évidence, comme toutes les autres du reste : les 1 600 visons morts-nés et mal formés au Danemark, les poussins, veaux et agneaux nés sans yeux au Wisconsin et ailleurs, les oeufs sans jaune en Australie, etc. etc. (voir nos articles sur la santé).

Nous publions ci-dessous une réponse très pertinente concernant leurs négations.


Les anticapitalistes Europe-Ecologie-Les-Verts soutiennent le capitalisme le plus destructeur, l’éolien subventionné, en niant l’existence de personnes qui ne peuvent pas dormir et souffrent de nombreux maux au voisinage des éoliennes. Dans une lettre publiée par Saumur-Kiosque, ils nient également les résultats d’une étude publiée par l’Université de Lisbonne sur les difformités causés par les infrasons des éoliennes sur des chevaux élevés à moins de 500 mètres d’elles.

Parmi les commentaires reçus à propos de cette lettre, Saumur-Kiosque a publié celui-ci, fort remarqué par sa qualité:

Nom du commentateur: Jean Pierre RIOU
Son commentaire, cité en entier :

1°  » Etude douteuse, relayée sur internet par des anti éoliens « , dites vous, donc circulez, rien à voir, croyez en les anti nucléaires !
Soyons sérieux, la thèse vétérinaire dont vous parlez est faite en collaboration avec M.Alves Pereira et N.Castelo Branco, chercheurs de réputation mondiale spécialistes de la maladie vibro acoustique (VAD) qui en ont présenté les conclusions au congrès d’Aalborg.
Mais surtout cette étude a été suffisamment convaincante sur l’origine des malformations pour que la Cour suprême portugaise ordonne l’arrêt définitif des éoliennes.Decision No. 2209/08.0TBTVD.L1.S1, 30 Mai. Jugement de la Cour suprême portuguaise

2° En ce qui concerne les prescriptions habituelles avec lesquelles vous voulez rassurer, la loi permet 500m des habitations et dispense les éoliennes du respect du code de santé public, avec plus du double autorisé pour le seuil maxi à partir duquel l’infraction peut être constituée, soit 35dBA pour éoliennes, contre 30dBA pour code de santé public, (en acoustique +3dBA=doublement de la source *).(arrêté 26 aout 2011 art 26)
Allez voir ce qu’en pensent les riverains qui crient leur détresse, à des distances pourtant considérables, notamment sur le site de la question au gouvernement de la Sénatrice EELV H.Lipietz, qui elle aussi, souhaitait revoir la distance à la hausse, par honnêteté intellectuelle, malgré son credo éolien.
Témoignages des riverains d’éoliennes

3° La conclusion que vous citez n’est pas dans l’étude AFSSET (en fait déjà ANSES) de décembre 2012 mais de mars 2008. Celle de décembre 2012 (évaluation des impacts sanitaires extra-auditifs du bruit environnemental) n’est pas tendre pour ce seuil quotidien de 35dBA.
Pour info, l’ANSES étudie précisément, actuellement, l’impact sanitaire des basses fréquences et infrasons éoliens.
En attendant ses conclusions, merci pour le principe de précaution ou l’amélioration des conditions sanitaires promises par les art. 37 et 42 des lois Grenelle.

4° Avez vous analysé le rapport du ministère de la santé finlandais qui vient de demander ce 17 juin, 2km d’éloignement des habitations ou les raisons des 3km prévus en Pologne.
Pour l’éventualité inverse, je ne citerai que la conclusion du Ministère finlandais.
 » Les acteurs du développement de l’énergie éolienne doivent comprendre qu’aucun objectif économique ou politique ne doit prévaloir sur le bien être et la santé des individus.  »
Ce qui ne semble donc pas être strictement la position du rapport AFSSET 2008 qui ne retient pas les préconisations de 1500m de l’académie de médecine, considérant que cette mesure devait être mise en balance avec le frein au développement éolien qui en découlerait (p.15 du rapport).
Vous parliez, bien sûr, des œillères des chevaux ?

Fin de citation

* Le bruit est mesuré en décibels acoustiques, noté « dB(A) », sur une échelle logarithmique graduée de 0 dB(A) (seuil d’audibilité) à 100 dB(A) (seuil de la douleur).
L’échelle logarithmique implique :

– une augmentation de bruit de 3 dB(A) correspond à une intensité sonore deux fois plus grande ;
– une augmentation de bruit de 10 dB(A) correspond à une intensité sonore dix fois plus grande.

. le bruit d’un camion dans la rue étant de 65 dB(A), le bruit de deux camions ne sera pas de 130 dB(A), mais de 65 + 3 = 68 dB(A) ;
. dix camions roulant simultanément produiront un bruit de 65 + 10 = 75 dB(A).
. un bruit de 75 dB(A) produit par un concasseur génère la même nuisance sonore que dix camions roulant en même temps.

Le maximum tolérable :

– plus de 40 dB(A) interdit une concentration mentale ;
– plus de 50 dB(A) perturbe une activité de routine.

Pour conclure :

Soyons bien conscients qu’un bruit de quelques décibels au dessus du maximum tolérable par l’organisme est un bruit insupportable.

Nous remercions Dominique Mette pour ces précisions techniques.


X X X

Si une publicité apparaît ci-dessous, ça n’aura rien à voir avec WCFN. Ce sera l’oeuvre de WordPress, qui couvre ainsi ses frais. WCFN n’a pas les moyens de payer WordPress pour qu’ils nous dispensent de publicité.

Publicités

Responses

  1. […] Les Verts, nouveaux négationnistes […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :