Publié par : WCFN | 20/07/2012

Lettre au Premier Ministre du Québec


Éoliennes au Québec:
un investissement superflu



THE WORLD COUNCIL FOR NATURE


LETTRE OUVERTE
Au très honorable Jean Charest
Premier Ministre du Québec

Le 17 Juillet 2012

Monsieur le Premier Ministre,


Le Conseil Mondial pour la Nature (WCFN), ayant constaté que l’implantation d’éoliennes dans les campagnes cause un appauvrissement de la faune et de son habitat, porte à votre attention le fait qu’investir dans des parcs éoliens n’apportera rien de positif à la population du Québec ou à la santé de la planète. Vous avez déjà plus d’énergie propre qu’il vous en faut et devez la vendre le plus souvent à perte, car vos voisins n’en ont plus réellement besoin. Il est donc absurde d’investir de fortes sommes d’argent public pour en produire davantage, et à un prix quatre fois supérieur (1).


On sait qu’Hydro-Québec éprouve des difficultés croissantes à vendre ses surplus, qui s’élèvent à près de 8.700.000.000 kWh par an. Il lui faut aussi payer environ 150 millions de dollars chaque année à la centrale thermique de Bécancour pour qu’elle ne produise pas d’électricité. À ce jour, 900 millions de dollars ont déjà été déboursés, pour rien (2). Quelle erreur de calcul! Quel gâchis!


Cependant, vous êtes en train d’investir des sommes considérables d’argent public pour augmenter votre capacité de production, en imposant aux Québécois des éoliennes dont ils n’ont aucunement besoin. Cela n’a aucun sens. Les parcs éoliens ne rendront pas le Québec davantage « vert », bien au contraire. Il est en avance sur le reste du monde dans ce domaine, puisqu’il couvre ses besoins en électricité avec de l’hydro, qui est « propre ».


Ce que vous faites en réalité, c’est remplacer une énergie propre, bon marché, et sans problèmes pour la santé des voisins ni pour les oiseaux et les chauves-souris (l’hydro), par une autre aux impacts multiples et qui coûte quatre fois plus cher (l’éolien) (1).


Les éoliennes massacrent le paysage, et tuent des millions d’oiseaux et de très utiles chauves-souris (3) sans rien apporter de positif. Elles émettent des infrasons qui causent des privations de sommeil chez les voisins, ceci jusqu’à 10 km de distance pour les grands modèles (p. ex. 3 MW). Comme elles s’ajoutent à la surabondante hydro, il y a duplication de l’impact écologique et de l’investissement financier pour satisfaire la même demande d’électricité. C’est une démarche anti-écologique, et c’est jeter l’argent des Québécois par les fenêtres puisque l’éolien est lourdement subventionné.


L’éolien au Québec est un investissement superflu, qui ne sert strictement à rien puisque l’hydro est propre et qu’elle excède vos besoins. Il est aussi superflu dans le reste du monde, mais dans le cas du Québec c’est on ne peut plus évident.


J’habite l’Espagne, un pays en faillite technique en partie à cause des subventions aux énergies renouvelables, lesquelles ont accru l’endettement du pays de 30 milliards de dollars, et continuent à l’endetter à raison de 8 milliards par an à cause des engagements signés pour 20 ans. Nous produisons la même quantité d’électricité qu’auparavant, mais beaucoup plus chère. Et nos 18.000 éoliennes n’ont même pas fait baisser notre consommation d’énergies fossiles, à cause des problèmes causés par son intermittence.


Avez-vous considéré la perte de valeur d’un grand nombre de propriétés qui sont ou seront affectées par la vue des éoliennes, et par leurs infrasons qui empêchent de dormir? Il s’agit de pertes cumulées se chiffrant à plusieurs milliards de dollars qui appauvriront le Québec dans son ensemble, sans parler des factures d’électricité en hausse et du potentiel touristique diminué.


Enfin, des économistes ont démontré que des subventions importantes et un prix élevé de l’électricité contribuaient à détruire des emplois, tandis que les éoliennes en créaient très peu de permanents (5). L’Espagne en est un bon exemple, avec 25% de chômage.


S’il vous plaît, M. Charest, ne détruisez pas la Belle Province, sa nature, et son futur.


Contact :

Mark Duchamp
Président
Tél : +34 693 643 736
save.the.eagles@gmail.com


Références :

(1) – «The wind-power rates are more than twice as high as nuclear, and four times those of hydro. » http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/rob-commentary/the-sorry-lessons-of-green-power-subsidies/article4103467/


(2) – $900 millions perdus avec Bécancour, et un surplus de 8,7 TWh: http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201206/29/01-4539655-becancour-900-millions-pour-garder-la-centrale-fermee.php

Globe and Mail: “did Hydro Quebec miscalculate? ” http://www.sqwalk.com/blog2008/001187.html


(3) – Les éoliennes tuent des millions d’oiseaux et de chauve-souris:
http://savetheeaglesinternational.org/?page_id=770


(4) – Un investissement superflu: http://www.iberica2000.org/Es/Articulo.asp?Id=4540


(5) – Cinq emplois détruits pour chaque emploi « vert » subventionné :
http://washingtonexaminer.com/blogs/beltway-confidential/new-study-finds-five-real-jobs-lost-each-green-job-government-subsidizes


AUDITEUR GÉNERAL de L’ONTARIO:
Les emplois verts tuent les autres emplois:
http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.cfra.com%2Fchum_audio%2Fae.Jim.McCarter.11.12.05.mp3&h=iAQHmNG9s


Son entrevue radio :
http://www.ontariopc.com/news/auditor-general-confirms-dalton-mcguinty%E2%80%99s-energy-policy-actively-killing-private-sector-jobs/?utm_source=2011+Ontario+PC+Campaign+Master+List&utm_campaign=0c3511ab94-2011-Dec-5-energy&utm_medium=email


LES EMPLOIS VERTS SONT UN COÛT, NON UN BÉNÉFICE POUR L’ÉCONOMIE
The Beacon Hill Institute, 25 June 2009
http://www.beaconhill.org/BHIStudies/GreenJobs09/PressReleaseBHIGreenJobsStudy090625.htm
Etc.

Publicités

Responses

  1. Les supporters de l’éolien au Québec disent qu’il faut trouver de nouvelles sources d’énergie parce qu’ Hydro Québec n’a plus de sites hydro-électriques à développer à un coût abordable. Et ils utilisent cet argument pour tenter de justifier l’installation d’éoliennes dont le coût n’est pas davantage rentable. De plus, ils oublient qu’il y trop d’énergie au Québec, maintenant et pour encore des années à venir.

    En effet:
    1) le Québec produit trop d’électricité pour ses besoins, et il est obligé de la vendre au delà de ses frontières à perte, au moins en partie.

    Exemple:

    “L’électricité que les québécois paient 7 c/kWh avant taxes, Jean Charest l’offre à 3 c/kWh au Nouveau-Brunswick. Le 20 janvier 2010, les premiers ministres du Québec et du Nouveau-Brunswick ont confirmé leur intention de conclure une transaction qui coûtera dès le début 3,2 milliards $ au Québec selon des conditions inquiétantes.”
    http://www.vigile.net/HYDRO-QUEBEC-et-ENERGIE-NB

    2) “(Québec) Hydro-Québec paiera 150 millions$ l’an prochain à la société albertaine TransCanada pour qu’elle garde fermée sa centrale au gaz de Bécancour. Avec ce nouveau dédommagement, la société d’État aura ainsi versé depuis 2008 plus de 900 millions$ à TransCanada.”
    http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201206/29/01-4539655-becancour-900-millions-pour-garder-la-centrale-fermee.php

    3) “Selon l’Union des consommateurs, Hydro-Québec achètera près de 4,5 milliards $ d’énergie en cours des 10 prochaines années alors même que la société d’État est en surproduction et exporte à perte aux États-Unis.”
    http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/07/20120713-131903.html

    4) “Selon M. Blais, Hydro-Québec n’est pas seule responsable de son malheur. L’achat d’énergie par biomasse ou éolienne résulte de décrets ministériels. « Hydro-Québec n’est que l’exécutant et la Régie de l’énergie n’a pas vraiment son mot à dire, c’est le gouvernement qui décide », dénonce ce dernier.”
    http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/07/20120713-131903.html

    5) “Au moment d’écrire ces lignes, un appel d’offres public d’HQD visait à
    «l’augmentation à 300 MW» de la quantité d’énergie en vertu du programme d’achat d’électricité par biomasse forestière résiduelle.
    Nous n’avons pas besoin de cette énergie. C’est une autre perte de 175 millions par année à partir de 2016», a-t-il ajouté.”
    http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/07/20120713-131903.html

    Il ressort de tout cela que le gouvernement gère Hydro Québec en dépit du bon sens, et la force à acheter de l’électricité éolienne et de biomasse au gros prix, alors que la société d’état ne sait plus quoi faire de son électricité, dont les américains et les ontariens ont de moins en moins besoin, et que le Nouveau Brunswick achète à 3 centimes le kWh, c’est à
    dire à perte pour Hydro Québec.

    Ces pertes milliardaires se répercuteront sur les factures d’électricité de tous les québécois. Ajoutez à cela les pertes, milliardaires également, sur la valeur de l’immoilier partout où l’on installera des éoliennes, plus la perte de potentiel touristique, plus les destructions d’emploi (voir la lettre ci-dessus) et le résultat sera un appauvrissement général du Québec.

    Il est évident que le Québec n’a pas besoin d’éolien, alors pourquoi ce gaspillage de milliards de dollars, et en plus de cela prendre des risques avec la santé des riverains d’éoliennes? Santé Canada vient de reconnaître qu’il pouvait y avoir problème de ce côté:
    http://www.newswire.ca/en/story/1009283/mise-a-jour-sante-canada-annonce-la-tenue-d-une-etude-sur-le-bruit-des-eoliennes-et-ses-effets-sur-la-sante

    Un médecin bien connu des Canadiens, le Dr. McMurtry, demande quant à lui un moratorium:
    http://epaw.org/media.php?lang=en&article=pr26

  2. Je n’étais pas du tout au courant que l’énergie éolienne pouvait être aussi dangereuse. Pour moi, c’était même une option écologique !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :